Première génération québécoise Le Gardeur de Repentigny

13.  SIEUR, SEIGNEUR PIERRE I5 LE GARDEUR DE REPENTIGNY (RENÉ4 LE GARDEUR DE TILLY, BONIFACE3 LE GARDEUR DE TILLY DE MUTRECY, JEAN2 LE GARDEUR DE CROISILLE, ROBERT1 LE GARDEUR)13 est né ca 1605 à Saint-Sauveur, Thury-Harcourt, Caen, Calvados, Normandie, France14, et décédé après le 27 mai 1648 en mer au large de La Rochelle, France.  Il a épousé MARIE FAVERY ca 1630 à Notre-Dame de la Rochelle, France, fille de MARIN DU POMEAU et RENÉE LE ROUGE. Elle est née ca 1616 en Normandie, France, et décédée le 29 septembre 1675 à Québec, Québec15.

Notes pour SIEUR SEIGNEUR PIERRE I LE GARDEUR DE REPENTIGNY :
Sieur de Repentigny, né en 1600, est qualifié Sieur de Tilly et bailli de Thury (Nouveau d'Hozier, 148). Par une sentence rendue à Falaise, le 27 jan. 1620, Pierre Le Gardeur est « envoyé en possession et jouissance du fief, terre et sieurie de la Motte-sous-Rouvres, assi en la paroisse de Cramesnil, lequel avait été aliéné, le 16 nov. 1618, à Nicolas Sallet, Sr de Repos, par Catherine de Corday, au prix de 600 livres, quoiqu'il fut de 2000 livres, ayant été acheté le même prix par n. h. Pierre de Corday père de la dite Dame ». Il eut pour femme Marie Favery, née en 1615 ou 1616 (recens. 1666) (recens. 1667), fille de n. h. Marin, Sr du Pomeau, avocat en Parlement, et de Dlle Renée le Rouge. Veuve, dès 1652 (Ameau, not. 21 oct. 1652) elle fut inhumée dans l'église de Québec le 29 sept. 1675.  (Réf. : Vieilles familles de France en Nouvelle-France, Archange Godbout, RAPQ, 1975, p. 222).
_____________________

Le 12 juin arrive à Québec le navire commandé par Savinien Courpon de Latour avec 45 personnes à bord, dont le père jésuite Nicolas Adam et le frère jésuite Ambroise Cauvet, et aussi  MM. de Repentigny et de la Poterie et leurs familles, Michel Le Neuf du Hérisson et sa fille.

Pierre Legardeur, sieur de Repentigny, qui deviendra quelques années plus tard général de la flotte et directeur des embarquements pour la Nouvelle-France, est cité dans les Relations de 1636 : « Quelques avis pour ceux qui veulent passer en Nouvelle-France: parmi eux le plus de bonnes farines qu'on peux faire passer, c'est le meilleur, et de le plus assuré. M. de Repentigny en a apporté pour deux ans, en quoi il a fait sagement ». (1) Il devient parrain d’un Indien de 40 ans lors de son baptème le 8 juillet 1636 par le père Charles Dumarché mais il décède le 31 juillet. Il est porté par M. de Courpon, de Gard, de Castillon et enterré avec les Chrétiens.

François Deré, sieur de Gard, l’un des trois porteurs de cet Indien lors de son décès, est un des Cent-Associés et commis général de la Compagnie de la Nouvelle-France. Il obtient en 1637 des terres adjacentes aux Jésuites à Sillery qu’il donne à la mission. Arrivé en 1633, selon Jetté, il est en charge en 1640 des archives notariales de la Compagnie. Homme tout à fait charitable, il soigne lui-même un enfant, fils du sorcier, cite les Relations.

Jacques de Castillon, un bourgeois de Paris, un autre des trois porteurs de l’Indien décédé, est aussi un des Cent-Associés. Il obtient la concession de l’île d’Orléans le 15 janvier 1636 comme représentant d’une compagnie de huit personnes : Lauzon, Cheffault et autres.

Passagers (extrait) :

    - Nicolas Adam, père jésuite
    - Ambroise Cauvet, frère jésuite
    - Catherine de Corday, dame de Repentigny et ses trois enfants
    - Pierre Legardeur, sieur de Repentigny, fils de Catherine de Corday
    - Marie Favery, sa femme
    - Marie-Madeleine Legardeur, leur fille
    - Jean-Baptiste Legardeur, leur fils
    - Catherine  Legardeur, leur fille
    - Charles Legardeur, sieur de Tilly, fils de Catherine Corday
    - Marguerite Legardeur, fille de Catherine Corday et femme de Jacques  Leneuf
    - Jeanne Marchand et ses trois enfants
    - Michel Leneuf, sieur de Hérisson, fils de Jeanne Marchand
    - Anne Leneuf, sa fille
    - Jacques Leneuf , sieur de La Potherie, fils de Jeanne Marchand, mari de Marguerite Legardeur
    - Marie-Anne Leneuf, leur fille
    - Marie Leneuf, fille de Jeanne Marchand

(Réf. http://iquebec.ifrance.com/naviresnouvellefrance/index.htm, 27 août 2002).
_____________________

Arrivé en Nouvelle-France en 1636 avec sa mère Catherine de Corday. Décédé en mer, sur le navire Le Cardinal en 1648 (qui sera commandé par la suite par le maître Jean Pointel), au large de La Rochelle, France. La flotte de 4 navires, Cardinal, Neuf ou Saint-Sauveur, Saint-Georges et Notre-Dame arrivera à Québec à la fin du mois d'août 1648.

Officier de marine né en 1605 à Thury-Harcourt (France). Arrivé à Québec le 11 juin 1636, sur le navire commandé par le capitaine Savinien Courpon de La Tour en compagnie du Gouverneur de Montmagny, Lieutenant du Gouverneur de Montmagny. Avec Noël Juchereau des Chatelets il participe à la fondation de la Communauté des Habitants qui obtient de la Compagnie des Cent-Associés le monopole de la traite en Nouvelle-France. Premier seigneur de l'Assomption ou Repentigny en 1647 et de Bécancour en 1647. Frère de Charles Le Gardeur de Tilly, beau-père de Charles-Joseph d'Ailleboust des Musseaux, beau-frère de Jacques Le Neuf de la Potherie. Repentigny est le nom d'une localité du Calvados en France. Une ville, une localité, des rues, des structures et des institutions portent le nom de Repentigny et de Le Gardeur.

En 1663, à Québec, Marie Favery (veuve Pierre Le Gardeur de Repentigny, noble, (décédé en mer avant le recensement), leurs enfants, Jean-Baptiste, Charles-Pierre, Ignace

(Réf. :Marcel Trudel, 1973. La population du Canada en 1663. Fides, p. 125, tableau 12, les nobles de juin 1663, nobles vivant au moment du recensement).
_____________________

Officier de marine né en 1605 à Thury-Harcourt (France). Premier de sa lignée en Amérique. Arrive à Québec en 1636. S’établit à Québec. Épouse Marie Favery en Normandie vers 1630; de cette union sont issus: Marie-Madeleine (mariée à Jean-Paul Godefroy), Jean-Baptiste LeGardeur de Repentigny (marié à Marguerite Nicolet), Catherine (mariée à Charles d’Ailleboust des Muceaux), Charles (marié à Marie Macard) et Ignace. Lieutenant du gouverneur Montmagny. Avec Noël Juchereau Des Chatelets, il participe à la fondation de la Communauté des habitants qui obtient de la Compagnie des Cent-Associés le monopole de la traite en Nouvelle-France. Premier seigneur de L’Assomption ou Repentigny (1647) et de Bécancour (1647). Frère de Charles LeGardeur de Tilly. Beau-père de Charles-Joseph d'Aillesboust des Muceaux. Frère de Charles Legardeur de Tilly. Beau-frère de Jacques Leneuf de La Poterie. Repentigny est le nom d'une localité du Calvados, en France. Décédé en 1648 en mer. (Réf. : Jean Cournoyer. La Mémoire du Québec, 1534-2000).
_____________________

Pierre était parrain aux baptêmes suivants (PRDH) :
1. Marie-Madeleine de Chavigny (François & Éléonore Degrandmaison), n?b13 oct 1641 Notre-Dame de Québec (NDQc), marraine (mar.) Marie-Madeleine de Chauvigny de la Pelletrie.
2. Marie-Madeleine Bonhomme (Nicolas & Catherine Gouget), n?b24 déc. 1641 NDQc, mar. Marie Lebarbier.
3. Marie Marsolet (Nicolas & Marie Lebarbier), n?b22 fév. 1638, NDQc, mar. Marie Rollet. Guillaume Hébou était aussi présent.
4. Pierre Selle (Celles-Duclos) (Jacques & Marie Bérard), n?b14 juill. 1638, NDQc, mar. Marie Lebarbier, épouse de Nicolas Marsolet.
5. Joseph Giffart (Robert & Marie Renouart), n?b28 août 1645, NDQc, m. Catherine de Boulogne.
6. Joachim Ouébaheiu (amérindien), âgé de 20 ans, n?b25 nov. 1640, Mission Saint-Joseph de Sillery (SIL), mar. Madeleine de Chauvigny de La Peltrie.
7. Petitecenti (amérindien) âgé de 22 ans, n?b8 mars 1643, (SIL).
_____________________

Il était présent aux cérémonies suivantes (PRDH) :
1, Mariage de Marie--Madeleine Maheu (Jacques & Anne Convent), n?b28 sept. 1641 NDQc, sa fille Marie-Madeleine était marraine, et Noël Juchereau était le parrain.
2. Au mariage de François-René Messere à Hélène Chastel, le 25 septembre 1641 à NDQc.
3. Au mariage de Denis Duguay à Catherine Gauthier, le 13 mai 1638, NDQc.
_____________________

Le mariage des parents de Renée Gagnon a eu lieu à la ferme du Cap Tourmente. Les mariages célébré dans des maisons privés ne sont pas nombreux. Ils sont imposés par la nécessité. En effet, il n'y a pas encore de chapelle sur la côte de Beaupré qui ne compte alors qu'une quinzaine de censitaires et leurs familles. Comme Québec est situé à près de cinquante kilomètres du Cap Tourmente, des missionnaires assurent le service religieux dans cette région. De plus, à peine un mois avant le mariage, l'église que Champlain avait fait ériger près du fort, en 1633, sous le vocable de Notre-Dame-de-Recouvrance, venait tout juste d'être incendiée avec le presbytère et les registres.

L'acte de mariage sera tout de même inscrit au registre de la paroisse Notre-Dame à Québec. On y précise que le missionnaire Nicolas Adam se transporta à cette fin à Beaupré et « qu'il les a mariés en présence de Pierre Gardeur, Sieur de Repentigny, Noël Juchereau Mr des Chastelets et Mr Jean Bourdon ».
(Réf. : http://www3.sympatico.ca/ouipie/HISTOFAM/mariageJeanG.htm, 15 janvier 2003).
_____________________

Legardeur de Repentigny, Pierre (Réf. : Dict. biogr. du Canada) :
Lieutenant du Gouverneur Huault de Montréal, directeur de la Communauté des Habitants, amiral de la flotte, né probablement dans la première décennie du XVIIe siècle à Thury-Harcourt (Haure-Normandie) de René Legardeur de Tilly et de Catherine de Cordé, décédé en mer en 1648.

Pierre Legardeur débarque à Québec le 11 juin 1636 avec sa mère, sa soeur Marguerite, épouse de Jacques Leneuf de la Poterie, et son frère Charles Legardeur de Tilly. Il faisait donc partie du groupe de Normands et de représentants de la petite Noblesse qui arrivèrent avec Montmagny. Le nom de Repentigny lui venait d'une localité du Calvados.

Marie de l'Incarnation le dit lieutenant du gouverneur de Montmagny. Sans doute remplaça-t-il dans cette fonction Bréhaut Delisle, dont on perd la trace à partir de 1642. Pierre Legardeur se mit en vedette en 1644 quand, avec Noël Juchereau Des Chatelets, il rallia les Notables de la colonie à l'idée d'une communauté des habitants qui prendrait en mai le monopole de la Traite des fourrures. Appuyé par les Jésuites, Legardeur en compagnie de Jean-Paul Godefroy, se rendit à Paris, à l'automne, négocier avec les directeurs de la Compagnie des Cent-Associés le transfert du monopole de la traite qui s'effectua le 14 janvier 1645 `le roi le ratifia le 6 mars suivant. La nouvelle compagnie prit le nom de la Communauté des Habitants. Le succès des négociations revient surtout aux Jésuites, notamment au père Charles Lalemant, qui avait ses entrées à la cour.

On manquait cependant de fonds de roulement pour commencer les activités commerciales. Legardeur obtint des capitaux d'Hilaire Leclerc, Trésorier de France à Poitiers. Il put alors charger cinq navires qui mirent les voiles vers la fin du printemps 1645. Le zèle qu'il déploya, lui valut le Titre d'amiral, c'est-à-dire le commandant de la flotte. Il arriva à Québec le 5 août 1645.
_____________________

Mascouche :
Monument de Le Gardeur de Repentigny. - C'est en 1900, lors d'une fête mémorable, qu'un comité de citoyens dévoila le buste de Pierre Le Gardeur de Repentigny, premier seigneur. L'œuvre a été sculptée par Philippe Hébert. Le monument honore la mémoire de l'illustre personnage, fondateur de la Communauté des Habitants, qui succédera à la compagnie des Cents Associés.
_____________________

Repentigny (Pierre Le Gardeur, sieur de) (1608-1648), navigateur, négoçiant, amiral de la flotte, directeur de Compagnie, seigneur. --- Repentigny, localité située non loin de Pont-l'Évêque, dans le Calvados, en Normandie.

Fils aîné de René le Gardeur, sieur de Tilly, et de Catherine de Cordé, il naquit  vers 1608 et vint au Canada, le 11 juin 1636, avec sa mère veuve, sa soeur Marguerite, épouse de Jacques le Neuf de La Potherie et son frère, Charles de Tilly. On l'a dit chirurgien ordinaire du roi et affirmé qu'il fut nommé lieutenant du gouverneur de M. de Montmagny ; celui-ci lui fit concession d'une seigneurie de son nom en 1647, avant son départ. M. de Repentigny s'occupa moins de culture que de navigation et de commerce, se mettant au service de la Compagnie des Cent Associés.

Dans l'automne de 1644, M. Le Gardeur et Jean-Paul Godefroy sont délégués à Paris par les habitants, en vue d'obtenir des Cent Associés le monopole de la traite des fourrures : la Reine Régente et les Jésuites qui l'avouent les appuyaient de leur crédit. Ils étaient aussi chargés d'obtenir le retour des Récollets pour la desserte paroissiale, tandis que les Jésuites garderaient le ministère de l'évangélisation des indigènes ; on leur concéda le premier point par la formation de la Compagnie des Habitants et on leur refusa le second. Au mois d'août, selon le Journal des Jésuites, abordaient à Québec cinq vaisseaux, dont l'amiral était M. de Repentigny. Le 24 octobre, ces mêmes bâtiments reprennent la mer, chargés de 20 000 liv. de castors pesant, pour la nouvelle Compagnie, et de 10 000 pour l'ancienne : M. Charles de Tilly commande le vaisseau de Montréal, où repassait M. de Maisonneuve. L'amiral revint de France, le 23 septembre 1646, ayant fait arrêter à Paris M. Le Tardif. Le 2 octobre, a lieu le mariage de sa fille aînée avec M. de Godefroy, « à petit bruit et les noces se font dix jours après ». Tout le mois se traitent les affaires des Habitants : « M. de Repentigny est continué amiral, et les autres capitaines aussi. » Le 31 octobre, il remet à la voile, emmenant son fils Jean-Baptiste, alors âgé de quatorze ans. Le 6 août 1647, prenant les devants sur les autres, l'amiral est de retour avec deux bâtiments. À la fin de l'automne, la flotte traverse de nouveau l'Océan.

Le 27 mai 1648, l'amiral fait lever l'ancre au port de La Rochelle. Mais une épidémie ne tarde guère à se déclarer à son bord, dans le trajet entre les Açores et le Cap-Breton. Il mourut « le corps demi couvert de taches pourpre noire, larges comme des doublures ». Il laissait à sa veuve, Marie Favery, qui décéda à Québec en 1675, plusieurs enfants :

    - Marie-Madeleine, née en France, mariée le 2 octobre 1646 à J.-P. Godefroy ;
    - Catherine, née en France, mariée le 16 septembre 1652 à Charles d'Ailleboust des Musseaux ;
    - Jean-Baptiste, né en France en 1632 ;
    - Charles, baptisé à Québec le 17 mars 1637, marié d'abord (1663) à Marie Macard, ensuite (1669) à Jeanne Dematras, décédé aux Trois-Rivières en 1684.

Bibl. --- Bull. des Rech. hist., tabl., 1925 ; R. G. Thwaites, The Jes. Relat., tabl. gén., Cleveland, 1903. (Réf. : Cet article a été publié dans le DGC p. 518, sous la plume de Le Jeune).
_____________________

Activités à La Rochelle :
Le 9 mars 1645, le notaire Cherbonnier enregistre un état des armements et aparaux qu'il a achetés.

Le 2 avril 1646, le notaire Teuleron enregistre un l'engagement par charte-partie, pour Jacques Pepin, marchand de La Rochelle, faisant pour Pierre Le Gardeur, Jacques Pasquier, marinier.

Le 5 juin 1647, le notaire Teuleron enregistre pareil contrat avec Guillaume Poullet, capitaine du navire Le bon francois, de Dieppe.

Le 6 juin 1647, le notaire Teuleron enregistre pareil contrat entre Pierre Le Gardeur assisté de Noël Juchereau, Sr des Châtelets, agissant au nom de la communauté, avec Hippolyte Bourget, Me du navire La Marguerite.

(Réf. : Famille venues de La Rochelle en Canada, A. Godbout, RAPQ, 1970, p. 273)
__________________________________________

Racines rochelaises, Ancienne chroniques
(Réf. : http://racinesrochelaises.free.fr/chron_2t01.html) :

Le samedi 10 juin 1645, Engagement de Pierre Marcheteau.

Le samedi 10 juin 1645, le notaire rochelais Pierre Teuleron enregistre le contrat qui permet à Pierre Legardeur, sieur de Repentigny, directeur à La Rochelle des embarquements pour la Cie des 100 Associés, d'engager Pierre Marcheteau, maçon de La Rochelle, à partir travailler pendant les trois prochaines années au service des habitants de la Nouvelle-France, moyennant des gages de 64 livres par année. Pierre Legardeur verse à Pierre Marcheteau 44 livres à valoir sur les gages de la première année.

Le samedi 10 juin 1645, Engagement de Bernard Pichon.

Le samedi 10 juin 1645, le notaire rochelais Pierre Teuleron enregistre le contrat qui permet à Pierre Legardeur, sieur de Repentigny, directeur à La Rochelle des embarquements pour la Cie des 100 Associés, d'engager Bernard Pichon, maître maçon et tailleur de pierre de La Rochelle, à partir travailler pendant les trois prochaines années à son service et à celui de Madame de La Peltrie à Québec, moyennant des gages de 135 livres par année. Pierre Legardeur verse à Bernard Pichon 75 livres 17 sols à valoir sur les gages de la première année. 

Le samedi 10 juin 1645, Engagement de Louis Jouet.

Le samedi 10 juin 1645, le notaire rochelais Pierre Teuleron enregistre le contrat qui permet à Pierre Legardeur, sieur de Repentigny, directeur à La Rochelle des embarquements pour la Cie des 100 Associés, d'engager Louis Jouet, maître charpentier de La Rochelle, à partir travailler pendant les trois prochaines années à son service et à celui de Madame de La Peltrie à Québec, moyennant des gages de 135 livres par année. Pierre Legardeur verse à Louis Jouet 70 livres 71 sols à valoir sur les gages de la première année.

Le lundi 2 mai 1644, Engagement de Jean Doyon.

Le lundi 2 mai 1644 à La Rochelle, rue des Trois Marchands près du canton des Flamands, Pierre Teuleron reçoit dans son étude Pierre Prévost et Jean Doyon. Le marchand Pierre Prévost représente Pierre Legardeur, sieur de Repentigny, directeur des embarquements pour la Compagnie des Cent Associés. Jean Doyon, laboureur au bourg d'Esnandes en Aunis, promet « de s'embarquer à la première réquisition qui lui en sera faite par ledit sieur Prévost pour aller au pays de la Nouvelle-France pour ledit sieur de Repentigny ». Il devra travailler « tant de son dit métier de laboureur que autres choses qui lui seront commandées ». Il part pour trois années à la fin desquelles Pierre Legardeur « sera tenu de l'en faire repasser à ses despends ». Il percevra chaque année comme gages « le prix et somme de soixante livres tournois sur la première desquelles lui a été payé par avant par ledit sieur Prévost la somme de trente livres tournois dont il s'est contenté et en quitte ledit sieur Prévost et tous autres, et le restant de ladite année ensemble le prix des autres deux années, lui sera payé à son retour en France déduction faite de ce qu'il aura reçu dans ledit pays ».

Le dimanche 1er mai 1644, Engagement de Jean Doucet.

Le mardi 1er mai 1646 à La Rochelle, rue des Trois Marchands, dans l'étude de maître Pierre Teuleron, Pierre Legardeur, sieur de Repentigny, directeur des embarquements de la Nouvelle-France, fait signer à Jean Doucet, maçon, tailleur de pierre, venu d'Ars-en-Ré, un contrat qui l'engage à partir au pays de Canada travailler pour la communauté des habitants pendant les trois prochaines années. Il percevra 100 livres pour chacune d'elles et n'aura pas à se préoccuper des frais de son voyage, tant pour aller que pour revenir. Pierre Legardeur lui remet 60 livres à valoir sur ses gages de la première année.
_____________________

Plus d’information sur SIEUR SEIGNEUR PIERRE I LE GARDEUR DE REPENTIGNY :
Inhumation : après le 27 mai 1648, en mer au large de La Rochelle, France
Cause de la mort : Fièvre typhoïde
Information médicale : les symptômes (taches pourpres) rappellent ceux de la fièvre typhoïde.
Référence: 1985, Les Le gardeur de Repentigny
16

Notes pour MARIE FAVERY :
C'est à cette pieuse veuve que l'on doit la Confrérie du Saint-Rosaire à Québec.
_____________________

Marie Favery était marraine aux baptêmes suivants (PRDH) :
1. Adrien Martin (Abraham & Marguerite Langlois), n?b22 nov. 1638 NDQc, par. Adrien Duchesne.
2. Marie Giffard (Robert ? Marie Renouard), n?b11 nov. 1639 NDQc, par. Charles Demontmagni.
3. Barbe Kakichigoukoué (Kouekouerikabou & ?), n?b20 mai 1640 NDQc.
4. Paul Scelle (Jacques Scelle Delespiné & Marie Bérard), n?b14 fév. 1640 NDQc, par. Pierre Depuisseaux.
5. Marie Bourdon (Jean & Jacqueline Potel), n?b18 oct. 1640 NDQc, par. Charles Houel.
6. Jeanne Sevestre (Charles & Marie Pichon), n?b29 déc. 1641 NDQc, par. Paul Demaisonneuve.
7. Charles Denys (Nicolas & Marguerite Lafite), n?b13 sept. 1648, La Rochelle, France, par. Charles de Cheri, Sieur de Fonteny.
8. Jean-François Bissot (François ? Marie Couillart), n6b7 déc 1649 NDQc, par. Jean Bourdon.
9. Marie Legardeur (de Tilly) (Charles & Geneviève Juchereau), nb10 fév. 1651 NDQc, par. Jean Juchereau de Maur.
10. Ignace Macar (Nicolas & Marguerite Couillar), n?b7 juill. 1654 NDQ, par. Germain Barbier.
11. Jean Hebou (Hubou) (Mathieu & Suzanne Betfer), n8b9 août 1654 NDQc, par. Jean Juchereau Demaure.
12. Jean Guyet (Jean & Jeanne Mignin), n6b9 oct 1654, NDQc, par. Jean Feinioul.
13. Marie Carreau (Louis Carreau-Lafraîcheur & Jeanne Lerouge), n20b21 mars 1655 NDQc, par. Jean Bourdon.
14. Pierre Patenostre (Nicolas & Marguerite Breton, n18b19 juillet 1658 NDQc, par. Pierre Levoyer Dargenson.
15. Marie-Charlotte Legardeur de Villiers (Charles-Pierre & Marie Macart), n6b7 fév. 1667, NDQc., par. Charles Aubert de Lachesnaye.
_____________________

Sépulture de Marie Favery :
S. 571
Marie Favery épse du Sr de Repentigny
Le vingt Neufième jour du mois de SepTembre de l'an mil six cents soixante quinze, Marie Favery veuve de feu Mr de Repentigny, demeurant en la haute ville de Québec est décédée en la communion de N.re mère la Ste Eglise arpès avoir reçu les sts sacrements de pénitence et d'extreme onction a la quelle le corps a été inhumé le jour suivant Trentieme dans l'église paroissiale de N.ame de Québec. H Debernières. (Réf. : Catalogue des chrétiens et catholiques trépassés et enterrés au cimetière de Québec depuis l'année 1640 - Les défunts enterrés à Kébec (ANQ, Généalogie, Pavillon Casault, Campus de l'Université Laval, Québec).
_____________________

Divers :
École Marie-Favery, 7750 Christophe-Colomb, Montréal, H2R 2S9, léphone: (514) 596-4999. Télécopieur: (514) 596-3363. Courriel: mfavery@csdm.qc.ca

Plus d’information sur MARIE FAVERY :
Inhumation : 30 septembre 1675, Dans l'église Notre-Dame-de-Québec, Québec
17

Enfants de PIERRE I5 LE GARDEUR DE REPENTIGNY et MARIE FAVERY :

    17. i. SIEUR, ÉCUYER JEAN-BAPTISTE I6 LE GARDEUR DE REPENTIGNY, n. 1632, Thury, Normandie, France; d. 8 septembre 1709, Montréal, Québec.

    18. ii. MARIE-MADELEINE6 LE GARDEUR DE REPENTIGNY, n. ca 1633; d. ?.

    19. iii. CATHERINE6 LE GARDEUR DE REPENTIGNY, n. 1634, France; d. ca 28 novembre 1709, Montréal, Québec.

    20. iv. SIEUR, SEIGNEUR CHARLES-PIERRE6 LE GARDEUR DE VILLIERS, n. ca 17 mars 1637, Québec, Québec; d. 23 septembre 1684, Cap-de-la-Madeleine, Champlain, Québec.

     v. SIEUR IGNACE6 LE GARDEUR DE REPENTIGNY, n. ca 29 janvier 1639, Québec, Québec; d. ca 4 juin 1644, Québec, Québec.

    Notes pour SIEUR IGNACE LE GARDEUR DE REPENTIGNY :
    Inhumation :
    S.28
    Ignace Legardeur - Le 5 juin 1644 le R. P. Supérieur de la Compie de Jésus le P. Barthelemy vimont enterra nre Cemetiere, Ignace Le Gardeur agé de 5 ans et demy, fils de Noble homme Pierre le Gardeur Sieur de Repentigny e de Damoiselle Marie favery.

    (Réf. : Catalogue des chrétiens et catholiques trépassés et enterrés au cimetière de Québec depuis l'année 1640 - Les défunts enterrés à Kébec (ANQ, Généalogie, Pavillon Casault, Campus de l'Université Laval, Québec).

    Plus d’information sur SIEUR IGNACE LE GARDEUR DE REPENTIGNY :
    Baptême : 29 janvier 1639, Notre-Dame-de-Québec, Québec
    18
    Inhumation : 5 juin 1644, Notre-Dame-de-Québec, Québec19
    Marraine : Louise Couillart, épouse d'Olivier Letardif
    Parrain : François \Deré de Gand\

     vi. SIEUR IGNACE6 LE GARDEUR DE REPENTIGNY-DU PONTSEAU, n. ca 1er octobre 1648, La Rochelle, Charente-Maritime, Normandie, France; d. après 1706, France.

    Notes pour SIEUR IGNACE LE GARDEUR DE REPENTIGNY-DU PONTSEAU :
    Officier, Sieur du Ponceau. Passa en France vers 1672 et ne revint pas au Québec. Demeurait avec sa mère, Marie Favery, lors du recensement de 1663, de la Haute Ville de Québec (Réf. : La population du Québec en 1663. Marcel Trudel. 1973. Fides. Ici, p.125, tableau no 12). Demeurait avec sa mère, Marie Favery, lors du recensement nominal de 1666, à la Haute Ville de Québec (Réf. : État général des habitants du Canada en 1666, Archives du Québec). Laissa tous ses biens à son neveu et à sa nièce Pierre et Marie-Charlotte Le Gardeur de Repentigny en 1706.
    _______________

    LEGARDEUR, Ignace no 101941
    Baptisé 01-10-1648 La Rochelle (Notre-Dame-de-Cougnes) (Charente-Maritime : 17300), célibataire, fils de Pierre et Marie Favery
    Arrivée ou première mention au pays
    1659.  Migrant arrivé avec sa famille.
    Annotation(s) 
    Catholique.  Confirmé le 10-08-1659 à Québec à l'âge de 11 ans.

    (Réf. : DGFQ, p. 695. Source de l'information  Archange Godbout, AG-LAR, p. 145, Fichier Origine)
    ________________

    Ignace Le Gardeur de Repentigny-du Pontseau fut parrain aux baptêmes suivants :
    1. (cité sous Ignace Derepentigny) Anne Guillet (Pierre Guillet-Lajeunesse & Jeanne Destpair), n24 sept. b4 oct 1654 Notre-Dame de Québec (NDQc), marraine (mar.), Anne Duplessis.
    2. (cité sous Ignace Derepentigny) Monique (amérindienne) (Antoine Agrecha & Jourdaine), n?b7 mai 1659, Saint-Joseph-de-Sillery (SIL).

    Plus d’information sur SIEUR IGNACE LE GARDEUR DE REPENTIGNY-DU PONTSEAU :
    Baptême : 1
    er octobre 1648, Notre-Dame-de-Cougnes, La Rochelle, Charente-Maritime, France20
    Confirmation : 10 août 1659, Notre-Dame-de-Québec, Québec21
    Marraine : Damoiselle Marie-Madeleine Goyer (signe)
    Parrain : Monsieur Nicolas Denis, capitaine de la Marine (signe)

14.  MARGUERITE5 LE GARDEUR DE REPENTIGNY (RENÉ4 LE GARDEUR DE TILLY, BONIFACE3 LE GARDEUR DE TILLY DE MUTRECY, JEAN2 LE GARDEUR DE CROISILLE, ROBERT1 LE GARDEUR) est née ca 1608 à Saint-Sauveur, Thury-Harcourt, Calvados, Normandie, France22, et décédée ?.  Elle a épousé SEIGNEUR JACQUES LE NEUF DE LA POTHERIE ca 1630 à Saint-Sauveur, Thury-Harcourt, Normandie, France23, fils de MATHIEU LE NEUF DU HÉRISSON et JEANNE LEMARCHAND DE LA BELLONIÈRE-LA ROCQUEIl est né ca 1606 à Caen, Calvados, France24, et décédé après 1685.

Notes pour MARGUERITE LE GARDEUR DE REPENTIGNY :
LEGARDEUR, Marie-Marguerite no 210035
Née vers 1608 Thury-Harcourt (St-Sauveur) (Calvados : 14689), mariée, fille de René et Catherine de Corday
Arrivée ou première mention au pays
1640.  Migrante arrivée avec son mari.
Annotation(s)
Catholique.  Elle s'est mariée avec Jacques Leneuf, sieur de La Poterie à Thury-Harcourt (St-Sauveur) vers 1630.  Ses parents ont rempli un contrat de mariage daté du 27-06-1599. (Réf. : DGFQ, p. 695. Source de l'information : Émile Vaillancourt, NOR, p. 161. Fichier Origine)
_____________________

Elle est arrivée en Nouvelle-France avec son époux, ses frères et sa mère le 11 juin 1636. S'est occupé de la traite des pelletries et de la vente d'eau-de-vie. De Thury, Normandie, France. Marie-Marguerite Le Gardeur de Tilly et Jacques le Neuf de la Potherie sont les ancêtres des familles Audcent et Pinot de Moira d'Angleterre. (Réf. : Site Internet de la famille Audcent, 2001).
_____________________

Marguerite Le Gardeur de Repentigny était marraine aux baptêmes suivants (PRDH) :
1. Marguerite Dechavigni (Dechavigni & Éléonore Degrandmaison), n?b30 mai 1643 Notre-Dame de Québec (NDQc), parrain (par.) Tronquet (La marraine est citée comme Marguerite Darpantigni, épouse de Delapoterie).
2. Jacques Bourdon (Jean & Jacqueline Potel), n?b30 sept. 1652 NDQc, par. Jean Gloria.
3. Jean-Baptiste Trottier (Jules & Catherine loisel), n juillet 1646 b27 sept. 1646, NDQc, par. Jean-Baptiste Legardeur (de Repentigny).
4. Marguerite Robineau (René Robineau de Bécancour & Larie Leneuf), nb18 août 1661, NDQc, par. Charles Legardeur de Villiers.
5. Jean-Baptiste Bélair (Jacques & ?), n?b25 juil. 1677, Immaculée-Conception-des-Trois-Rivières (TR), par. Lagrdeur.
6. Catherine Lefebvre (Pierre & Jeanne Noyan), n?b4 déc. 1648, TR, par. Charles legardeur de Tilly, notable.
7. (Sous Marie, épouse de Lapoterie) Pierre Misanigouch, âgé de 3 ans (Jean Earimagoutchin & Appoline Andaskikekoué), n?b29 juin 1651, TR, par. Pierre Boucher.
8. (Sous Marie, épouse de Lapoterie) Thérèse Ouraouitchiouanoukoué, âgée de 35 ans, n?b1 nov. 1652, TR, par. ?
9. Marguerite Kachkamanikouéou, âgée de 18 ans, n?b6 fév. 1651, TR, par. ?
10. Jean Aubuchon (Jacques & Mathurine Poisson), n?b25 mars 1649, TR, par. Jean Godefroy.
11. Michel Poulain (Maurice & Anne Ploumelle), n?b4 mai 1655, TR, par. Michel Leneuf du Hérisson.
12. Marguerite Bertaut (Jacques & Gilette Banne), n?b21 déc. 1655, TR, par. Maurice Poulain Lafontaine.
13. Marie-Charlotte Estienne (Philippe & Marie Vien), n?b2 fév. 1656, TR, par. Charles Boivin.
14. Ignace Lefebvre [Pierre & Jeanne (Aunois)], n?b3 avril 1656, TR, par. Pierre Boucher.
15. Marguerite Boucher (Pierre & Jeanne Crevier), nb26 juil. 1663, TR, par. Nicolas Gastineau.
16. Marguerite Lemaître (François & Marie Judith Rigaud), n23b24 jan. 1664, TR, par. Antoine de Lamorille.
17. Antoine Desrosiers [Antoine & Anne (Le Neuf) du Hérisson], nb30 août 1664, TR, par. Étienne Pésart de Latouche.
18. Marguerite-Thérèse Godefroy de Linctot (Michel & Perrone Picoté), n?b29 sept. 1667, TR, par. Louis Godefroy de Normanville.
19. Pierre Timothée de Ramesay (Claude de Ramesey de Jesse & Charlotte Denis), nb2 oct. 1698, TR, par. Pierre-Thomas de Lanaudière de la Pérade, notable.
20. Louis-Joseph Gaillon (Pierre & Marguerite Creste), n?b1 déc. 1699, Saint-François-Xavier de Batiscan (BAT), par. Louis Commegresse.
21. Marguerite-Renée Denys (Pierre & Catherine Leneuf), n?b29 juin 1656, TR, par. René Robineau.
22. Catherine (amérindienne) (Eustache Koukhinac & Claire Maouinekoué), nb17 août 1644, Mission Saint-Joseph de Sillery (SIL), par. Jacques Le Neuf de La Potherie, époux de la marraine.
23. (Sous Marie Legardeur, épouse de La Potherie) Thérèse Ouraouitchiouanoukoué, âgée de 35 ans, n?b1 nov. 1652, TR, parrain non cité.
_____________________

Notespour SEIGNEUR JACQUES LE NEUF DE LA POTHERIE :
De Caen, Normandie, France. Arrivé aux Trois-Rivières en 1636 ; voyageait sur le même navire qui emportait les représentants de la famille Le Gardeur en Nouvelle-France.
Écuyer, lieutenant du Gouverneur M. de Mésy. Gouverneur de Trois-Rivières de 1645-1648, 1658-1662. Premier seigneur de Portneuf.

Ses armes étaient : « de gueules à trois coussinets d'or, les houppes posées en sautoir ».
_____________________

Jacques le Neuf de La Potherie était présent aux cérémonies suivantes :
1. Mariage entre Pierre d'Ailleboust d'Argenteuil (son frère) (Charles-Henri d'Ailleboust des Musseaux & Catherine Legardeur) et Marie-Louise Denys (Pierre Denys de La Ronde & Marie-Catherine Le Neuf), 4 nov. 1687, Notre-Dame de Québec (NDQc).
2. Mariage de Thomas Delanouguère à Marguerite Denys, 16 oct. 1672, NDQc.
3. Mariage de Guillaume Bouthier à Françoise Denys, 29 juil. 1686, NDQc ; grand-père de l'épouse.
4. Catherine (amérindienne) (Eustache Koukhinac & Claire Maouinekoué), nb17 août 1644, Mission Saint-Joseph de Sillery (SIL), mar. Marguerite Le Gardeur de Repentigny, épouse du parrain.

Plus d’information sur SEIGNEUR JACQUES LE NEUF DE LA POTHERIE :
Résidence : 1655, Trois-Rivières, Québec

Plus d’information sur JACQUES LE NEUF DE LA POTHERIE et MARGUERITE LE GARDEUR DE REPENTIGNY :
Mariage : ca 1630, Saint-Sauveur, Thury-Harcourt, Normandie, France
25

Enfants de MARGUERITE5 LE GARDEUR DE REPENTIGNY et JACQUES LE NEUF DE LA POTHERIE :

Note :
Afin de nous aider à améliorer le contenu de ce site, nous vous prions d’adresser, d’une façon constructive, vos corrections, ajouts, commentaires ou vos demandes d’information sur ces pages Internet à :
Léo-Guy de Repentigny, généalogiste et archiviste de l’Association.
Courriel

[Accueil] [Québec] [de Repentigny 1] [de Repentigny 2] [de Repentigny 3] [de Repentigny 4] [de Repentigny 5] [de Repentigny 6] [de Repentigny 7.1] [de Repentigny 8.1] [de Tilly 1] [de Tilly 2] [de Tilly 3] [Réf. Québec]

Information mise à jour le : 26-6-2013